Guide du Leasing

Avantages et inconvénients du leasing auto

Le leasing auto est une formule qui séduit de plus en plus de Français. D’abord utilisée par les entreprises, elle fait fureur auprès des particuliers qui en tirent beaucoup d’avantages. Mais attention. Le leasing peut être une arme à double tranchant et présenter aussi quelques inconvénients à prendre en considération avant de souscrire. Explications.

Les points forts de la Location avec Option d’Achat

Si le leasing auto ou Location avec Option d’achat (LOA) a conquis les particuliers, c’est qu’il y a de bonnes raisons. La première concerne la liberté d’action offerte par la formule. En souscrivant, le conducteur a à sa disposition une voiture en échange du paiement de loyers dont le prix dépend de la durée de la location (2 à 6 ans), du kilométrage annuel, du prix de l’auto neuve, des services souscrits (entretien, assurance, assistance, etc.) ainsi que du montant du dépôt de garantie. À l’échéance du contrat, trois possibilités s’ouvrent à lui : acheter la voiture afin qu’il soit définitivement propriétaire, la restituer au concessionnaire ou renouveler le bail et changer de modèle. La Location avec Option d’Achat tire d’ailleurs son épingle du jeu de cette particularité. Elle propose l’opportunité aux automobilistes de changer de véhicules régulièrement et de se mettre au volant des modèles fraîchement sortis d’usine qui les font rêver. Étant donné qu’il est assorti de mensualités moins élevées que celles d’un crédit auto, le leasing offre l’occasion aux ménages ayant un budget limité de prendre un modèle de voiture qu’ils n’auraient pas pu se permettre.

Par ailleurs, la LOA offre un cadre règlementaire sécurisé. Elle est régie par le Code de la consommation et tous les droits et devoirs du locataire sont mentionnés dans un contrat. Ce dernier stipule entre autres la durée de location, le type de véhicule et son prix au comptant, le montant de sa valeur résiduelle, les modalités de paiement des loyers, les limites kilométriques ainsi que l’apport personnel. À noter que ce dernier n’est pas systématiquement obligatoire. Certains organismes acceptent d’accorder un leasing sans apport en fonction de la qualité du profil du demandeur.

Les limites de ce système de location

Avant d’envisager un leasing, il est important de prendre en considération ces points négatifs. À commencer par les restrictions au niveau du kilométrage. Le contrat stipule dès le départ le nombre de kilomètres que le conducteur a le droit de parcourir chaque année. En cas de dépassement, des indemnités de concession doivent être versées.

Un autre inconvénient de la LOA est qu’il s’avère plus onéreux qu’un crédit classique. Certes, les mensualités sont moins élevées, mais au final, la location se paie au prix fort. Sans compter que si le conducteur décide de restituer la voiture à la fin du contrat, les loyers payés jusque-là sont perdus.

Autre chose : en cas de vol ou de destruction de l’automobile, le bénéficiaire continue d’être redevable des loyers devant être perçus par le loueur. Prendre bien soin de la voiture constitue également un autre impératif. À la restitution de celle-ci, son état sera passé à la loupe. Les imperfections sont facturées à des tarifs souvent très élevés.

Ajouter un commentaire

Poster un commentaire